Venez faire du bruit dans Landerneau

Pour la petite histoire :

A la fin du XVIIIe siècle, un auteur nommé Alexandre Duval a écrit et fait jouer une pièce en un acte intitulée “Les Héritiers”.
Dans cette comédie, un officier de marine donné pour mort, réapparaît brutalement dans sa ville d’origine, Landerneau, au grand dam des héritiers déjà en train de se disputer la succession.Un valet apprenant la nouvelle du retour de l’officier dit alors : “Oh le bon tour ! Je ne dirai rien, mais cela fera du bruit dans Landerneau !”

Cette réplique a marqué son époque au point qu’elle nous a été transmise et, même, que Landerneau est presque devenu un nom commun puisqu’on parle maintenant du Landerneau politique ou du Landerneau de la montagne pour désigner des mondes particuliers ayant leurs propres manies, jargon et potins.

Vous savez tout, maintenant vous pouvez vous promener sans limite le long des quais bordant l’Elorn.

Par le pont habité du Rohan, sans le savoir vous passerez du Léon en Cornouaille, de Cornouaille en Léon. Faites y une pause, Crêperies et restaurants vous y attendent.