A 4 kms de Landerneau. A 18 Kms de la Maison Chicorée. 

Dans l’actuelle église paroissiale, anciennement chapelle médiévale (XIVe.)

Le Château Libre à la visite, tous les jours de 10 à 18 heures. 

Vous pourrez contempler :

Son Vitrail remarquable de plus de 20 M2. 

Fabriqué en 1539 et nettoyé en 1715, saccagé sous la révolution puis réparé en 1870, déposé en 1942 pour échapper aux pillages Nazi. Nous pouvons l’admirer en sa place d’origine depuis 1950.

Son jubé (Clôture de pierre ou de bois séparant dans une église le chœur de la nef) 

Sculpté de 1570 à 1580, en chêne  polychrome, il reste l’un des plus beaux jubés de Bretagne. 

La Chapelle de Pont-Christ. 

Pour tous renseignements :  www.larochemaurice.fr/ 

Pas d’étape culturelle sans étape gastronomique : 

Entre Eglise et Château, L’Auberge du vieux Château vous attend pour le plaisir de vos papilles. 
www.auberge-duvieuxchateau.com

LES CIRCUITS PAROISSIAUX ;    UNE DES ORIGINALITÉS DU FINISTÈRE

 Les enclos paroissiaux constituent un ensemble architectural unique en France, composé d’une église, d’un mur d’enceinte (d’où son nom), d’un portail monumental ou arc de triomphe, d’un calvaire et d’un ossuaire.
La majeure partie des enclos paroissiaux de Bretagne est située dans le nord et le centre-Finistère.
Ils sont apparus au 16e siècle à « l’âge d’or » de la Bretagne. La région bénéficiait alors d’une économie florissante liée au commerce maritime et grâce à la production de chanvre et de lin, dont les toiles étaient exportées dans toute l’Europe. C’est à partir de cette époque que s’édifient les plus beaux enclos paroissiaux, jusqu’au 17e siècle. 

Témoignages d’une véritable tradition artistique au service de la ferveur religieuse, les enclos paroissiaux ont représenté l’ancrage des communautés dans leur histoire et dans leur culture. Lieu emblématique de l’appartenance à la collectivité, l’enclos remplissait une fonction religieuse mais aussi une fonction sociale par l’accueil des conseils d’élus, préfiguration des futurs conseils municipaux.
La compétition entre les communes pour la réalisation du plus bel ensemble architectural a mobilisé de nombreux artistes et d’artisans : architectes, sculpteurs, verriers, ébénistes, peintres… qui ont marqué la pierre et le bois de leur empreinte.
Les statues, les sablières et les retables vous en apprendront beaucoup sur ceux qui les ont commandés et réalisés, il suffit d’observer… 

Les circuits des enclos paroissiaux permettent de visiter une grande partie des enclos finistériens. Trois circuits ont été dessinés entre la rade de Brest, les Monts d’Arrée et la baie de Morlaix. 

  • Le circuit de Landerneau : 55 km. Ce circuit serpente dans la vallée de l’Elorn où la pierre grise de Kersanton épouse la pierre jaune de Logonna. (Guide audio) 
  • Le circuit de Landivisiau : 90 km. Ce circuit s’étire sur un axe nord/sud des Monts d’Arrée au cœur du Léon. (Guide audio) 
  • Le circuit de Morlaix : 70 km. Ce circuit vous mènera jusqu’à Plougonven où se trouve l’un des plus grands et des plus anciens calvaires de Bretagne. (Guide audio)